Les cinq piliers de l'Islam nous ont été transmis par Dieu au travers de son prophète Mouhammad , comme le rapporte Ibn 'Uma (extrait du Sahih Al-Bukhari -Volume 1, Livre 2, Numéro 7-) :

Le prophète de Dieu a dit : "L'Islam est basé sur ces cinq principes : Le_Coran

De cette parole prophétique, nous savons donc quels sont les cinq piliers de l'Islam. Voici quelques détails et des liens avec davantage d'explications.

  1. La profession de foi
    La profession de foi (chahada) désigne la déclaration en arabe " 'Ach-hadou 'al-la 'ilaha 'illallah, wa 'ach-hadou 'anna Mouhammadar-Raçouloullah". Il faut donc témoigner "qu'il n'y a d'autre dieu que Dieu et que Mouhammad est le Messager de Dieu".

  2. La prière
    Tous les musulmans doivent accomplir les 5 prières obligatoires de la journée. Elles permettent de se ressourcer, de louer Dieu, en récitant des sourates du Coran, effectuant des invocations...
    il y a le respect des horaires  l'orientation du corps vers la Kaaba (Qibla).

  3. La Zakât
    En arabe, ce terme signifie accroissement et, par extension, purification de la richesse. Tout musulman qui en a les moyens doit donner une partie de ses biens aux pauvres de la communauté. Cette institution a pour but de purifier l'âme du croyant de l'avarice, l'avidité, la convoitise et de cultiver en elle l'esprit de partage et de sacrifice.

  4. Le jeûne
    Pendant un mois lunaire, de l'aube au coucher du soleil, le Musulman doit s'abstenir de manger et de boire. À chaque instant pendant le jeûne, il réprime ses passions et ses désirs. C'est un moyen pour le musulman de se purifier et de gagner le pardon de Dieu. Ce jeûne a lieu tous les ans pendant le neuvième mois de l'année lunaire.

  5. Le Pèlerinage à la Mecque
    Chaque Musulman doit effectuer le Pèlerinage à la ville sainte de La Mecque une fois dans sa vie, si cela est économiquement et physiquement possible. Il est composé de rituels. Des millions de croyants, chaque année, viennent de tous les horizons sociaux, géographiques et culturels s'y retrouver pour y célébrer leur adoration de Dieu.

Adoration de Dieu, les fondements de la Bible La_Bible

« C'est moi le Seigneur, ton Dieu. Tu n'auras pas d'autres dieux que moi.» Tel est le premier commandement.

Adorer Dieu c'est lui rendre l'honneur qui lui est dû.

Dans les Psaumes, le peuple de Dieu l'adore pour ce qu'il est, pour ce qu'il a fait dans la création et la rédemption, en sauvant et en libérant son peuple, et pour ce qu'il donne à chacun individuellement.

Dans le Nouveau Testament, les chrétiens expriment leur gratitude et leur joie en « louant Dieu ». Remplis de l'Esprit, ils parlent « les uns avec les autres au moyen de psaumes, d'hymnes et de cantiques», chantant « à Dieu des psaumes, des hymnes et des cantiques» de tout leur cœur et avec reconnaissance. Tout le monde participe. « Lorsque vous vous réunissez pour le culte, l'un de vous a un cantique, un enseignement, un autre une révélation, un autre un message en mots étranges et un autre encore l'explication de ce message... » « Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité», disait Jésus. L'adoration doit être vraie et venir du cœur.

Dans l'Ancien Testament, Dieu condamne sévèrement une religion purement formaliste. Le vrai culte est un hommage sincère rendu à Dieu, qui se traduit par une vie qui lui est agréable. L'adoration est centrée sur Dieu, nourrie et orientée par sa parole. « Que la parole du Christ, avec toute sa richesse, habite en vous. Instruisez-vous et avertissez-vous les uns les autres avec une pleine sagesse. Chantez à Dieu, de tout votre cœur et avec reconnaissance, des psaumes, des hymnes et des cantiques. » L'adoration ne se fait pas seulement sur la terre. Au Ciel, toute la création de Dieu - hommes et anges - le loue et l'adore.

( Exode 20, 1-3, Psaumes 29; 136,4-9. 10-36; 116; Actes 2, 43-47; Ephésiens 5, 18-19; 1Corinthiens 14, 26-40; Jean 4, 21-24; Michée6, 6-8; Colossiens 3, 16; Apocalypse 4; 5; 7; 15 )