samedi 15 décembre 2007

Idir ou la reconnaissance du berbère

Le berbère pour être «Un Algérien à part entière et non plus entièrement à part».«Txilek elli yi n taburt a vava invba / ccencen tizebgatin im a yelli ghriba» («Je t’en prie, père Inouba, ouvre-moi la porte/ O fille Ghriba, fais tinter tes bracelets»). Ce refrain de la chanson kabyle «A Vava Inouva» a fait le tour du monde, au début des années 70. Mais seuls les quelque 12 millions de Berbères dispersés dans l’Afrique septentrionale et saharienne ont pu comprendre le sens de ces paroles. Cette chanson est... [Lire la suite]
Posté par sainat à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]